Vous regardez actuellement Le voyage des papillons Monarques
© lyndsay nicole -monarcaexpedition

Mis à jour le : 14/05/2021

La migration annuelle du papillon monarque d’Amérique du Nord est un phénomène unique et étonnant. Il est l’emblème de Valle de Bravo, a donné son nom à un compétition de parapente, et à inspiré un parapentiste pour son dernier défi.

Les rois du vol libre !

Le monarque est le seul papillon connu pour effectuer une migration aller-retour comme le font les oiseaux. Contrairement à d’autres papillons qui peuvent hiberner sous forme de larves ou chrysalides, les monarques ne peuvent pas survivre aux hivers froids des climats nordiques. Les Monarques savent quand il est temps de voyager vers le sud pour l’hiver. Les scientifiques ne savent toujours pas comment ils s’y prennent pour parcourir autant de kilomètres sans se perdre.

Ils utilisent une combinaison de courants d’air et de thermiques pour parcourir de longues distances.
Ça ne vous rappelle rien ? C’est précisément ce que nous essayons de faire en parapente.
Certains volent jusqu’à 5000 kilomètres pour rejoindre leur maison d’hiver… qui se trouve au Mexique, à quelques kilomètres du village de Valle de Bravo !

monarca migration mexique
Migration des monarques du Canada au Mexique

C’est où, C’est quand ?

Piedra Herrada est l’un des trois sanctuaires de la réserve de biosphère du papillon monarque situés dans l’État du Mexique.  Situé entre Temascaltepec et Valle de Bravo, les visiteurs qui viennent du monde entier peuvent y vivre l’expérience la plus spirituelle que la nature puisse offrir. C’est un spectacle unique en son genre, que vous ne verrez nulle part ailleurs.

Les bonnes journées, il est même possible d’y aller en volant en parapente. L’itinéraire est détaillé dans la section cross-country (xc) du site : Saucos et Monarcas. Sinon vous pourrez y aller en taxi, pendant une journée de repos bien méritée, après des heures de vols de parapente. Evitez néanmoins d’y aller un jour où c’est couvert, car comme nous, ces jours-là, ils restent tranquilles. Sur place, vous pourrez prendre un guide, qui vous emmènera auprès des oyamels (asclépiades en français), ces arbres endémiques, qui leur servent de refuges. Vous pouvez aussi y aller à dos de cheval, car ça crapahute un peu.

Les papillons arrivent en Novembre, à peu près au moment de « la fête des morts » . C’est la Toussaint chez nous, et c’est une grand évènement au Mexique (el dia de la muertos). De fait, pour beaucoup de mexicains, c’est un peu comme si leurs ancêtres revenaient pour leur rendre visite. Leur habitat est menacé par l’exploitation de la forêt par l’homme.
Ils repartent en Mars vers leur pays d’origine, après y avoir passé l’hiver. J’ai décidé de faire comme eux. 😉

Vous en voulez encore ?

Vous souhaitez en savoir plus ? (wikipedia)

Monarca Expedition – FlyMonarca (Ben Jordan)

Benjamin Jordan est un aventurier parapentiste, qui finance ces expéditions en filmant ses aventures.
J’ai le privilège de le connaître depuis plus de 10 ans maintenant. Il allait dormir à l’arrache sur Annecy, et je lui ai proposé de partager de venir squatter ma place de camping sur Annecy. Le surlendemain, je l’ai hébergé à Grenoble, avant qu’il ne présente son premier film à la Coupe Icare.  A l’époque il s’agissait de traverser tout le Canada en paramoteur. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, mais les  projets de Ben sont toujours engagés et poétiques à la fois. Il voyage toujours léger, se nourrissant de soupes chinoises et de beurre de cacahuètes, mais n’oublie jamais d’emporter son Banjo, ou son ukulélé !

Son dernier projet avait pour ambition de partir de la frontière mexicaine pour rejoindre son Canada natal. Comme les papillons Monarques, lorsqu’ils sont sur le chemin du retour.

Et il y est arrivé ! 2835 kilomètres de vol-bivouac dont 2157 kilomètres de vol de novembre 2020 à avril 2021. Chapeau bas l’artiste !
Vous retrouverez son aventure sur son site : http://monarcaexpedition.com/ et vous pourrez vous procurer son film :  flymonarca en VOD / DVD.

Voici la bande annonce du film pour vous mettre en appétit :

 

Monarca Open : une compétition de parapente annuelle

Les papillons Monarques ont donné leur nom à une compétition ouverte à tous, pour peu que vous ayez votre brevet de pilote confirmé.  Cet « Open » attire beaucoup de parapentistes du monde entier chaque année pendant une semaine et depuis près de 20 ans! En 2020, la compétition a été annulée en raison de la pandémie, mais on s’est quand même organisé une compétition entre nous cette année. Héhéhé.
Informations et réservations :  http://www.monarcaopen.com/

Si vous ne venez pas pour la compétition, je vous conseille en revanche d’éviter cette période, car le décollage est fermé une bonne partie de la journée, et il y a beaucoup de monde. A bon entendeur !

La vidéo suivante illustre bien l’ambiance et le phénomènes de confluences qu’il faut exploiter en parapente, et qui font la caractéristique de ce site. Vous pouvez mettre les sous-titres en français, si vous avez un peu de mal !

Voilà pour cet article qui visait à vous présenter ces étonnants papillons!

Les Monarcas, une raison supplémentaire de vous rendre cet hiver au Mexique, pour un beau voyage parapente !

Et n'oubliez pas de cliquer si ça vous a plu :