A propos

Qui SOMMES-NOUS

CondoritoOu plutôt, qui suis-je ? Vous rencontrerez sûrement mes partenaires sur place, la « banda ». Pour le moment je vais commencer par me présenter.

Je m’appelle Olivier, mais au Mexique, où il est coutumier d’avoir un surnom, on m’appelle “Condorito” (petit condor).  C’est un personnage de bande dessinée chilien, très connu en Amérique latine. C’est vrai qu’il y a un air de famille.

J’ai fait mon premier vol, le 11 septembre 2001. Ca s’invente pas, et ç’est facile de s’en souvenir. Bref, Je voyage depuis plus de 20 ans avec mon parapente à travers le monde, notamment l’hiver, pour assouvir ma passion.

Après avoir écumé le Sud de l’Europe et le Maroc, Je suis ainsi allé plusieurs fois, au Népal, en Afrique du Sud, en Colombie et au Brésil…

En dépit de mon expérience, je sais moi aussi ce que c’est que d’arriver sur un nouveau site, au bout du monde seul et sans assistance… « au cas où ».

Déjà il faut trouver le site et pouvoir y accéder, sans avoir à laisser la voiture au décollage, ni marcher des heures ! Et une fois qu’on est au décollage, où se trouve l’atterrissage ? Chaque site est différent, avec son aérologie propre, et ses risques associés si on n’y prend pas garde.

Au final, ça vous gâche le plaisir du vol, que l’on écourte quand on y renonce pas. J’imagine que ça vous rappelle quelque chose.

Le site de 
Valle de Bravo, au Mexique, est à part : un « El Dorado » encore préservé, qui coche toutes les cases : 

  • Un climat idéal
  • un gros potentiel de cross
  • une ambiance unique.
Ce spot est malheureusement bien méconnu des parapentistes français. Il faut que ça change ! J’y passe tout l’hiver, donc je pense pouvoir dire que je le connais. Plus de 130 heures et  1600 kilomètres de vol cet hiver.

Je saurais donc vous dire quand il faut décoller, où aller, pour apprivoiser ce site, et optimiser votre journée de vol, en fonction des conditions, de vos attentes et surtout de votre niveau. Et bien sûr, je ne pourrais m’empêcher de vous donner quelques conseils, débriefer le vol…

Contrairement à ce que j’ai vu dans beaucoup d’endroits (même en Europe d’ailleurs), où des personnes pas toujours qualifiées s’autoproclament du jour au lendemain « guide parapente », je suis moniteur de parapente (FFVL).

Je travaille aux Grands Espaces à Annecy pendant la saison en France, et depuis quelques années je vole l’hiver au Mexique.

Je suis d’ailleurs le seul moniteur français habilité par le club local à y encadrer des groupes, et je vous propose de vous le faire découvrir… en sécurité.

Egalement « APPI instructor« , cela me permet d’y effectuer des biplaces, car c’est un prérequis imposé par le club qui gère le site.

Evidemment, je parle couramment également Espagnol et Anglais, je peux servir d’interprète, ou vous initier à l’argot mexicain.  Et je n’oublierai pas de vous partager mes bons plans sur place, et vous conterai quelques anecdotes sur le patrimoine de ce pays riche de culture et d’histoire.

@+ sous le cumulus !

Avatar for olivier C.

Nos Atouts

A votre service

Optimisez les vols, sans vous préoccupez de l'intendance. Format à la carte !

Organisation

Profitez de l'expertise et de l'expérience d'un moniteur français qui vit sur place, pour voler en sécurité.

Vols garantis

Grâce à un climat exceptionnel, cet hiver, au Mexique, vous volerez tous les jours. Qui peut en dire autant ?

êtes-vous Prêt ?

Rejoignez-nous. Choisissez vos dates pour bloquer votre semaine (nombre de places limités).

Josh McVeighJosh McVeigh
12:47 28 Jan 22
Had a wonderful time on a tandem flight with Olivier during our trip to Valle de Bravo this winter. I am a pilot myself, but I was feeling under the weather on this trip due to a “don’t drink the water” incident. I couldn’t bear to be in such a beautiful place and not fly. I’m glad I did- Valle is incredible and the views are fantastic! Olivier is a great and safe pilot as well as a very friendly guy. I really enjoyed the tour out and around the piñon and look forward to my next visit! If you’re thinking about a ride in the sky, or you’re a pilot looking for some guidance/ introduction to Valle, try parapent-mexico.
Guadalupe GarciaGuadalupe Garcia
07:46 25 Jan 22
Ce fut une expérience incroyable, ils ont été très ponctuels, ont respecté le temps, ont donné des instructions claires et précises et ont documenté l'expérience à tout moment.Des vues incroyables ont été obtenues et vous avez reçu la confiance et le respect nécessaires à tout moment.J'ai trop aimé, fortement recommandé.
Abaku ConsultingAbaku Consulting
05:03 06 Jan 22
J'ai passé un super vol avec Olivier. J'ai aimé que la sécurité soit sa priorité numéro un.
donatien carmedonatien carme
15:47 31 Dec 20
Quoi de mieux qu un condorito pour nous faire découvrir le ciel mexicain ? En sécurité et avec bonne humeur s il vous plaît!Merci Olivier pour le partage, les bons plans en l air comme à terre ou sur l eau, les rencontres provoquées, les traductions souvent, ta curiosité et ta connaissance du pays.Bref, je reviendrai l année prochaine 😉
Taylor RiceTaylor Rice
16:41 10 Dec 20
Olivier and I shared a wonderful 3 hour XC adventure all around Valle de Bravo. We launched together at el Peñon and made quick work towards the walls. Before I knew it I was at cloudbase and we made the transition over to the "3 kings" and continued our journey down the divisadero ridge. We chatted on radio which took away some of my apprehension of being in unfamiliar terrain. As we made our way back from the end of the ridge towards the 3 kings I started having more trouble staying up (fighting a headwind, less lift, lower cloudbase etc.). I really had to fight to stay in the broken thermals. Although I had loss track of Olivier at this point, he had not lost track of me! He came on the radio with words of encouragement, "stick with it Taylor! You got this!". As I continued my turns in the thermal I could see Olivier above me showing me where the thermals were drifting. He continued to climb higher and higher showing me the invisible path of lift that would bring me back to the clouds. We continued to climb together (him always slightly infront showing me the way) as we let the thermals drift us deeper and deeper over the mesa. I pointed my glider towards Valle de Bravo and as I soared past cerro gordo I knew I was going to make it! Olivier at this point was around 1000 feet below me, as instead of heading straight for the safety of Valle, he waited around cerro gordo to make sure that I was going to be ok and that I would make it there. I came on radio excited that I was going to make it to the lake and apologized for making him wait around. He said, "don't worry about me, I will make it work" and he did. We both landed at the lake LZ in Valle de bravo having just flown more than 50 miles all around the surrounding mountains and valleys. Sufficiently stoked and mentally exhausted, we shared a beer and enjoyed the sun and the breeze. This was the best flight of my life and Olivier helped make it possible. 10/10 would do it again.
js_loader