Vous regardez actuellement Pourquoi et comment tenir un carnet de vol ?

Un carnet de vol en parapente : Pourquoi faire ?

Lors de votre formation parapente, vous devez remplir vos premiers vols sur votre passeport FFVL. Quatre pages dans votre passeport FFVL y sont dédiées.

Une fois que ces pages sont remplies, l’habitude se perd vite : en France, tenir un carnet de vol n’a rien d’obligatoire, pas plus que d’avoir un « permis » de parapente d’ailleurs !
Tenir un carnet de vols est  pourtant une obligation dans bien d’autres pays. En l’absence d’un suivi de vos vols, il est alors demandé de retourner en école de parapente pour attester de son niveau !

Pourquoi tenir un carnet de vol ?

Comptabiliser ses heures

L’un des avantages d’un suivi de vos vols est de connaître votre volume de vol. D’une année sur l’autre, selon sa disponibilité, sa santé, etc… on est plus ou moins assidu. Cela s’en ressent sur ses capacités de pilotage.
Connaître ses heures de vol peut être une bonne façon de voir si on peut raisonnablement passer sur une aile plus exigeante, ou au contraire, revenir sur une aile plus tranquille. A considérer donc lors de l’achat d’un parapente !

Se débriefer et progresser en parapente

En début de saison, si vous souhaitez progresser, il est important de se fixer des objectifs.
après chaque vol, remplir son carnet de vol permet de se débriefer.
Pour chaque vol, essayez de noter les “erreurs” que vous avez pu faire.

Ce sont autant de points d’amélioration qu’il vous faudra travailler.
Par exemple : mauvais prévol (tour de frein, tour de sellette), décollage hasardeux, erreur d’inattention. manque d’observation. Impatience qui vous fait négliger un thermique….

Il y a aussi ce vol de cross parapente que vous voulez faire depuis longtemps et qui vous échappe : Notez les conditions météo ce jour-là. Vous saurez alors que lorsqu’il n’y pas telle condition de vent, tel plafond, cela ne sert à rien : et vous apprenez de vos erreurs. Revoir son vol permet d’analyser son vol, statistiques à l’appui (vitesse moyenne par exemple), comparer nos options et celles des concurrents, et voir celles qui ont payé.

Entretien du parapente

Si votre voile a des heures de vol, elle vieillit. Chaque constructeur préconise une fréquence de révision qui lui est propre, mais comment savoir où on en est, si on ne comptabilise pas les heures de vol ? Notez que faire du gonflage tend à abîmer la voile, et plus qu’en vol.
Il faudrait donc comptabiliser ces heures-là aussi.

Revente d’un parapente

Un carnet de vol bien tenu, rassure un acheteur lors d’un achat d’occasion, un peu comme les factures d’entretien de votre véhicule.

Que doit contenir un carnet de vol ?

  • La date et l’heure du décollage
  • Le lieu du décollage et d’atterissage
  • La durée de vol
  • Le parcours
  • Une description  (notes/météo du jour)

Comment tenir un carnet de vol en parapente ?

Un carnet de vol physique

C’est encore la méthode la plus simple : Un carnet de vol de vol “papier”.
Certains vendent des carnets de vol tout prêts sur Amazon.
Glisser un petit carnet d’écolier dans son parapente fera très bien l’affaire.

Excel

Aujourd’hui tout le monde (ou presque) à un smartphone. On peut avantageusement remplacer son carnet de vol papier par une simple feuille excel (Google Spreadsheet fera très bien l’affaire). Quelques formules permettent de faire la somme en bas de la colonne, et de connaître votre temps de vol cumulé).

Les applications dédiées

Vous possédez un Vario / GPS ?
Si vous souhaitez déclarer vos vols depuis votre vario/gps, il faudra sûrement le brancher sur votre PC, passer par ce bon vieux GPSDump , pour récupérer le fichier avant de le déclarer. Bref, c’est assez laborieux, mais c’est encore ce qu’il y a de plus universel.

Une fois la trace (fichier *.igc) récupérée, il est possible de le lire sur votre PC/Mac avec un logiciel comme logfly, mais plus simplement encore sur des sites web dédiés.

Parmi les carnets de vol parapente en ligne, on trouve :

La CFD

La coupe fédérale de distance est une compétition de cross qui se déroule du 1er septembre au 31 août de l’année suivante. On peut y déclarer tous les vols de plus de 15 kilomètres. Cela s’adresse aux pilotes français dans la mesure où au moins le décollage doit se trouver en France. Les vols doivent être validés par un modérateur pour compter pour le classement (respect des espaces aériens).
Il existe une version mobile, si vous souhaitez déclarer depuis votre smartphone.
Elle est moins contraignante que la version classique.

flightlog.org

Créé à l’origine par des norvégiens, ce site présente un design très épuré, bien qu’un peu daté. Mais ça fait le job.

Syride

La marque française de vario / gps propose un carnet de vol assez évolué, mais hélas réservé aux détenteurs de gps parapente de la marque .

XCTrack + XContest : La formule gagnante

XContest est l’équivalent international de la CFD. Sauf que c’est valable partout et pour tous, sans restrictions, mais il en existe d’autres : Leonardo, XCGlobe….

Outre l’aspect “carnet de vol”, l’intérêt de XContest est d’automatiquement identifier d’autres pilotes ayant partagé une partie du vol avec vous, pour peu qu’ils l’aient également déclaré sur le même site évidemment. C’est le côté réseau social du site. Libre à vous de visualiser sa trace, ses stats, le contacter…

XCTrack est une appli android, qui repose sur le GPS de votre téléphone. Elle a été développée par les créateurs de XContest.

L’application est fantastique. Je l’utilise depuis des années autant en cross qu’en compétition. Il est possible de configurer ses écrans, de charger des cartes, les espaces aériens… Vous trouverez un excellent tutoriel sur skyriding.fr.

Cependant ce tutoriel ne détaille pas une fonctionnalité méconnue, qui est bien utile :
Dans préférences > pilote, il suffit de renseigner vos login et mot de passe de votre compte sur xcontest.org. Cela sous-entend que vous avez préalablement créé ce compte sur XContest.
Synchro XCTrack-Xcontest

A la fin de votre vol, il suffit alors de cliquer sur un bouton pour que votre vol soit sauvegardé sur xcontest.org.

  1. se rendre dans “tracklogs”
  2. sélectionner la trace (fichier igc)
  3. cliquer sur XContest

Déclarer un vol depuis XC track sur XContest

Selon la longueur de la trace, celle-ci peut prendre quelques minutes pour être visible sur
XContest

Conclusion

Nous avons vu qu’il y a plusieurs bonnes raisons de tenir un carnet de vol pour le parapente.
Il existe plusieurs solutions disponibles, les carnets de vol en ligne sont nombreux et gratuits,et il est désormais possible d’y télécharger sa trace rapidement depuis son smartphone.
Nous avons détaillé la procédure pour XCtrack sur XContest, mais des alternatives existent :

  • Flyme + XCGlobe.com
  • Paralog  + paraglidinglogbook.com
  • Sous Mac, FlySkyHy propose de télécharger votre trace sur le serveur leonardo
Et n'oubliez pas de cliquer si ça vous a plu :